[./index.html]
[./actualites.html]
[./compagnie_genese.html]
[./compagnie_equipe.html]
[./liste_spectacles_prod_deleguee.html]
[./liste_spectacles_autres_prod.html]
[./galerie_photo.html]
[./presse_revue_generale.html]
[./presse_accueil.html]
[./contact.html]
[./compagnie_equipe_sandrine.html]
[./compagnie_equipe_claude.html]
[./compagnie_equipe_pascaline.html]
[./compagnie_equipe_eric.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Compagnie Sandrine Anglade

Après avoir été l’assistante d’Andrei Serban et de Jean-Pierre Miquel (1995-2001), Sandrine Anglade mène sa carrière, depuis 1999, entre le théâtre et l’opéra. Depuis 2011, elle est artiste associée à la Scène Nationale- Théâtre Musical de Besançon, et soutenue par le Centre de Création et de Production de la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre.

graphic


En 1999, elle débute sa carrière à l’Opéra avec Le viol de Lucrèce de Britten à l'Opéra de Nantes. Elle est ensuite invitée à l’Opéra National de Bordeaux pour y signer Roméo et Juliette de Gounod (2000).          
En 2001, elle signe sa première mise en scène de théâtre à la Comédie-Française (Théâtre du Vieux Colombier) avec La Mère Confidente de Marivaux, puis poursuit cette collaboration en 2002 en mettant en scène Opéra Savon de Jean-Daniel Magnin. Très vite, elle ressent le besoin d’ancrer son travail au cœur d’une compagnie, creuset d’une pensée à la fois artistique, humaine et économique. 
En 2003, elle fonde la Compagnie Sandrine Anglade. Du théâtre à l’opéra, fédérant des collaborateurs fidèles, celle-ci cherche à jouer de la transgression des genres, mêlant, en des objets scéniques singuliers, le théâtre, la musique et le mouvement

Jusqu’à aujourd’hui Sandrine Anglade a mis en scène plus d’une vingtaine de spectacles, alternant productions déléguées et commandes :
  
  • Le Viol de Lucrèce de Benjamin Britten (Opéra de Nantes, 1999)

  • Hänsel und Gretel d'Engelbert Humperdinck (Opéra de Limoges, 2000)

  • Roméo et Juliette de Charles Gounod (Opéra de Bordeaux, 2000)

  • La Vie parisienne de Jacques Offenbach en 2000

  • La Mère confidente de Marivaux (Théâtre du Vieux Colombier, 2001)

  • Cosi fan tutte de Mozart (Opéra de Tours, 2002)

  • Ciboulette de Reynaldo Hahn (Opéra de Maastricht, 2002)

  • Opéra Savon de Jean-Daniel Magnin (Théâtre du Vieux Colombier, 2002)

  • La Reine des glaces de Julien Joubert (Opéra Bastille, 2003)

  • Tour d’Ecrou de Benjamin Britten (Inauguration d’Angers-Nantes-Opéra, 2003)

  • Tamerlano de Haendel (Opéras de Lille, Bordeaux et Caen, 2004-2005)

  • Le Petit Roi du Temple, de Mozart et Jean-Daniel Magnin avec la Maîtrise des Hauts-de-Seine (Opéras de Lille et de Massy, 2005-2006)

  • Monsieur de Pourceaugnac, une comédie ballet de Molière et Lully (Création CDN et Opéra de Limoges, 2006)

  • La Fabula Di Orfeo de Angelo Poliziano (création Fondation Royaumont, 2006)

  • Le Voyage de Pinocchio d’après Carlo Collodi (Théâtre de Cachan, 2008)

  • L’Italienne à Alger de Rossini (création Opéra de Lille, 2007)

  • Le Médecin malgré lui de Gounod-Molière (Création Maison de la Culture d’Amiens-Fondation Royaumont, 2009)

  • L’Amour des Trois oranges de Prokofiev et d’après Carlo Gozzi (Création Opéra de Dijon, 2010). Prix Claude Rostand meilleur spectacle lyrique en région du Syndicat de la Critique

  • L’Oiseau vert de Carlo Gozzi (Création opéra et CDN de Dijon, 2010)

  • L’Occasione Fa il Ladro de Rossini (Opéra National du Rhin, 2012)

  • Le Roi du bois de Pierre Michon, musique Michèle Reverdy (Théâtre 71 Scène Nationale de Malakoff 2012)

  • Le Cid de Pierre Corneille (Maison de la Culture de Nevers, 2013 - reprises en 13/14 et 14/15)

  • La Cenerentola de Rossini (Opéra National du Rhin, 2013 - reprise au Scottish Opera en 2014).


En projets : Wozzeck, d'Alban Berg, d'après Woyzeck de Büchner, à l'Opéra de Dijon - Première le 6 mai 2015. L'Héritier de Village d'après la comédie en un acte de Marivaux. Projet mêlant théâtre et pop songs sur la spéculation et les faux-semblants.


 
Sandrine Anglade

Direction artistique et mise en scène