[./index.html]
[./actualites.html]
[./liste_spectacles_prod_deleguee.html]
[./liste_spectacles_autres_prod.html]
[./galerie_photo.html]
[./compagnie_genese.html]
[./compagnie_equipe.html]
[./presse_accueil.html]
[./contact.html]
[http://www.tricollectif.fr/la-scala/]
[./chanter_photos.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Compagnie Sandrine Anglade
NOS VOIX SINGULIERES…

Réflexions croisées sur le chant par Sandrine Anglade sous les regards complices de Violaine Schwartz, Théo Ceccaldi, Estelle Meyer

Etat de nos lieux du chant

Qu’est ce que chanter ? Pourquoi chantons nous ?

Nous n’avons cessé de le constater lors de nos échanges : cela est vaste, voire infini, inépuisable, je dirais presque … indicible ....

Deux idées reviennent toujours pourtant :

- Le chant c’est à la fois de l’intime ET du collectif.

- Le chant fait émerger du sensible.

Chanter.

C’est l’expressivité d’une voix qui dit la vérité de soi. Le chant, notre rapport au chant, raconte toujours quelque chose de notre histoire intime, se rattache à notre mémoire sensorielle, familiale, amoureuse…. Les chansons en ce sens savent rendre présents nos souvenirs ou les écrire, dans l’émotion d’un instant qu’est la musique.

Chanter.

C’est aussi ce qui nous lie, nous relie. Le chant, les chansons contribuent à l’affirmation de l’identité d’une communauté et au renforcement de son unité. Chants religieux, chants des supporters sportifs, hymne national, chants des manifestations de la rue ou chants du travail (en usine ou dans le monde rural comme ce fut le cas par le passé). Ici, le chant, les chansons, étaient et sont encore parfois des espaces partagés de revendication, de critique, de manifestation d’une culture, voire le souvenir d’une civilisation…

Le chant, les chansons sont dans nos vies des facteurs de construction sociale et individuelle.

C’est l’envie de créer collectivement autour de ces questions du chant et de la chanson qui nous anime sur ce projet.


Des rencontres essentielles au fondement du projet

Durant deux ans, j’ai mené dans le cadre d’une résidence d’implantation à Rosny sous Bois (93) des ateliers en direction de publics ayant des « profils » très variés.

Au sein de centres sociaux, de centres d’insertion, d’associations, de médiathèques, nous sommes allés, une chanteuse et moi même, à la rencontre de personnes, souvent éloignées de la culture.
Par la chanson, puis le chant en choeur, nous avons tissé des liens, fait surgir la parole, l’échange.

J’ai invité Violaine Schwartz à partager ces rencontres. Elle le fit de façon individuelle avec chacun mais aussi avec des professionnels du chant exerçant sur le territoire du 93 (professeur de chant, directeur de conservatoire, responsable d’associations).

Ce sont les mots de ces individualités rencontrées, un peu de leur vie, de leur histoire qui affleurent dans la construction de notre projet. Une manière de rassembler ces voix, de tenter de comprendre en quoi elles sont liées ensemble et habitées par le fil du chant.



PARTENAIRES

© Pierre Grosbois

CREATION 2019-2020

Une performance facétieuse, débordante d'énergie et d'inventivité, au croisement du théâtre, du chant et de la musique improvisée.

Avec
Estelle Meyer
et le
Quartet La Scala :
Théo Ceccaldi : violon
Roberto Negro : piano, piano préparé, claviers, électronique
Valentin Ceccaldi : violoncelle, horizoncelle
Adrien Chennebault : batterie, percusions, objets

Texte : Violaine Schwartz
Mise en scène : Sandrine Anglade
Direction musicale : Théo Ceccaldi

Scénographie : Mathias Baudry
Lumières : Caty Olive
Costumes : Cindy Lombardi

            
(C)hanter
Polyphonie théâtrale et musicale pour
1 chanteuse et 4 instumentistes

Projet soutenu à la création et à la diffusion par ARCADI Île de France





Projet repéré par La POP, incubateur dédié à la musique mise en scène, Paris